Psychologue du travail_Séverine Robert_Rennes

Pourquoi chaque salarié d’une entreprise peut faire appel à un Psychologue du Travail ?

Chacun peut, à un moment ou un autre dans sa vie, avoir besoin d’aide et de support pour des problèmes liés de près ou de loin à sa carrière… Le psychologue du travail est là pour ça !

Le psychologue du travail est issu d’un parcours de psychologie, généralement associé à une formation en droit du travail et en gestion d’entreprise. C’est cette double casquette qui lui donne toutes les compétences pour comprendre le salarié et son environnement professionnel.

Il peut être amené à conseiller les dirigeants d’une entreprise sur les recrutements, les formations, les réorientations ou tous types de problématiques nécessitant de comprendre les attentes et les besoins de chaque salarié de l’entreprise.

Le psychologue du travail vous accompagne

Il a une autre corde à son arc : l’accompagnement des personnes qui rencontrent des difficultés psychologiques liées à leur emploi et empiétant souvent sur leur vie personnelle. Ce “professionnel de la vie mentale” est capable d’aider un salarié par rapport à de nombreux problèmes fréquemment rencontrés dans le monde professionnel, comme :

  • La perte de motivation
  • Le stress
  • Le surmenage
  • Le burn out
  • Le harcèlement
  • Les situations conflictuelles
  • Le sentiment d’isolement

Au-delà de ces situations de souffrance, le psychologue du travail est également un soutien fort dans des périodes de changements importants.

Le psychologue du travail se positionne

Il se positionne souvent dans des domaines d’activité où il peut être amené à travailler en collaboration avec d’autres professionnels spécialistes de ce même domaine comme par exemple des ergonomes, des chargés de ressources humaines, ou encore des psychologues cliniciens.

Le psychologue du travail s’appuie sur des modèles

Il s’appuie sur des modèles théoriques pour intervenir au niveau des individus, des groupes ou des organisations. Ainsi certaines théories comme celles relatives à la communication (verbale, non verbale, persuasive), aux représentations sociales, à la motivation, la satisfaction, ou l’engagement lui servent de base pour comprendre, analyser, diagnostiquer et proposer des actions d’intervention à un niveau individuel.

Le psychologue du travail propose une analyse

Enfin, il a la spécificité de proposer une analyse également à un niveau plus macro, celui de l’organisation. Pour ce faire il met en œuvre un ensemble de savoirs liés entre autres à l’accompagnement au changement, aux conditions de travail, à la prévention des risques professionnels.

Pourquoi ne faut-il pas hésiter à consulter un psychologue du travail ?

Nous sommes tous susceptibles, à un moment ou à un autre de notre vie professionnelle, d’avoir besoin d’un coup de pouce pour prendre les bonnes décisions.

Psychologue travail_Séverine Robert_Serenn Conseil

Pourtant, prendre la décision de consulter un psychologue du travail  n’est pas toujours un pas facile à franchir. Même s’il n’existe pas de chiffres officiels sur le nombre de salariés qui consultent un psychologue du travail en France, il suffit de regarder autour de nous pour vite comprendre que nous sommes (trop) nombreux à ne pas oser passer le cap. Plusieurs raisons à cela…

Ressentir un mal-être

L’impression de déjà connaître la cause de sa souffrance. Or, même si vous savez certainement ce qui vous pose problème, un psychologue du travail peut vous aider à creuser et à comprendre les origines plus profondes de votre mal-être. Et c’est à partir de ce travail qu’il pourra vous aider à trouver de vraies solutions, concrètes et efficaces.

Penser avoir des problèmes seulement temporaires

La sensation de “ne pas aller si mal”. Certains jours, vous donneriez tout pour être ailleurs que derrière votre bureau, mais, parfois, vos journées se déroulent sans encombre. Vous avez donc l’impression que vous n’avez pas besoin d’aide et que vos problèmes sont temporaires. Pourtant, un emploi ne devrait jamais vous faire vous sentir mal à l’aise. Consulter un psychologue du travail dès les premiers signes pourrait vous faire gagner beaucoup de temps.

Consulter une aide portant un regard objectif

La peur du jugement des autres. Lorsqu’on parle de “psychologue”, on a tendance à associer ce terme à la folie et à craindre le jugement des autres : « Que vont-ils penser de moi s’ils savent que je consulte un psy? », « Les psys, ce sont les médecins des asiles… », etc. Oubliez ces clichés ! Un psychologue du travail est un professionnel qui peut venir en aide à chacun d’entre nous à un moment de sa vie, sans pour autant nous diagnostiquer une quelconque folie ou maladie mentale. Le psychologue du travail est simplement une aide extérieure, une oreille objective, qui comprend nos problèmes et sait comment les régler.

Trouver des solutions

La psychologie a fait ses preuves et votre psychologue sera tout à fait capable de vous aider et de vous donner de vraies solutions. Il pourra, par exemple, vous apprendre à reconnaître et réagir correctement à une situation qui vous semblerait injuste dans le cadre professionnel, vous donnera des astuces pour réussir à exprimer plus facilement vos demandes ou encore à maîtriser votre colère ou votre stress.

Pour résumer, un psychologue du travail vous permettra :

  • D’exprimer ce qui ne va pas (ce qui est déjà un énorme soulagement dans bien des cas.)
  • D’obtenir un point de vue extérieur qui vous permettra de prendre du recul sur votre situation.
  • D’avoir un soutien psychologique qui vous aidera à mettre en place des solutions concrètes et efficaces pour parvenir à vous sentir mieux.

Et concrètement, comment ça se passe ?

Dans tous les cas, le psychologue du travail est tenu de respecter le code de déontologie de sa profession, qui inclue notamment de ne divulguer aucune information personnelle. La confidentialité de vos échanges est donc assurée !

Psychologue travail_Séverine Robert_Serenn Conseil

Le premier contact

Le premier contact avec le psychologue du travail s’effectue généralement par téléphone ou par mail afin d’échanger sur des informations basiques (coordonnées, raisons de l’appel, disponibilités, etc.) Ce premier contact  est suivi d’un premier rendez-vous, lors duquel il vous demandera plus d’informations sur vous mais aussi d’expliquer votre situation dans les grandes lignes.

Définir quelle prestation vous convient

Par la suite, il vous proposera une prestation d’accompagnement au plus proche de vos besoins exprimés : bilan de compétences, bilan professionnel, coaching professionnel, conseil en mobilité professionnelle, consultation souffrance au travail… 

Certains psychologues du travail proposent désormais des séances à distance, en ligne. Cette nouvelle solution ne conviendra pas à tous , mais peut en rassurer certains ou en aider d’autres à passer le cap.

Le financement

Le Compte Personnel de formation finance également le bilan de compétences et le plan de développement des compétences peut également prendre en charge des prestations d’accompagnement, du type coaching ou bilan professionnel. Enfin, certaines mutuelles peuvent rembourser partiellement ou intégralement le coût des séances.

Vous savez désormais pourquoi le psychologue du travail peut être un soutien précieux lors de certaines périodes, plus difficiles que d’autres à vivre. Si vous en ressentez le besoin, n’hésitez donc pas à passer le cap, vous n’avez rien à perdre !

 

Pour info, le code de déontologie :

http://www.codededeontologiedespsychologues.fr/LE-CODE.html